Rimini ... c’est un MAGNIFIQUE ARRIÈRE-PAYS !
Rimini, à vélo de la mer à la montagne

Rimini, à vélo de la mer à la montagne

Rimini, en passant de la mer à la montagne… rien de plus naturel !

Vous êtes un fan de down-hill ? Vous aimez les parcours aventureux hors-piste en VTT entre de puissantes forteresses médiévales et des crêtes à couper le souffle ? Ou bien Vous aimez simplement les promenades tranquilles à vélo au fond de la vallée pour découvrir de surprenantes églises romanes, d’anciens villages cachés et des fermes prêtes à vous accueillir avec toutes sortes de produits et de saveurs typiques ? Vous êtes au bon endroit.

 

En effet, l’une des particularités qui rend l’arrière-pays de Rimini unique est justement la possibilité de le parcourir, de la mer à la montagne, entièrement à vélo. En suivant une très grande variété d’itinéraires et de pistes, vous pouvez profiter de journées entières d’exploration de la région en fonction de votre préparation, de votre inclination et de vos capacités.

Que vous conduisiez un vélo de course ou que vous louiez un vélo à pédale, parcourir l’arrière-pays de Rimini est une pure exploration de la nature et de l’histoire fascinantes de ce surprenant coin d’Italie. Un voyage à ne pas manquer car il est capable de révéler des paysages et des décors naturels vraiment évocateurs, parfois inattendus.

Prenons pour exemple – pour citer l’un des itinéraires qui mérite certainement d’être mentionné parce qu’il est accessible à tous – la splendide piste cyclable/pédestre non pavée qui, à partir de Rimini, remonte toute la vallée de Marecchia, en poursuivant – pour les plus préparés – jusqu’à Pennabilli ou même plus loin. Cet itinéraire surprenant qui commence de manière très suggestive à l’extrémité de l’ancienne jetée de San Giuliano Mare, en passant par le pont de Tibère, vous conduira tranquillement dans le cœur vert de la vallée, parmi des collines chargées de vignes et d’oliviers, dans un crescendo de forteresses et d’anciens monastères qui – comme des couronnes – se dresseront à perte de vue sur les plus hauts sommets. Il s’agit d’une expérience qui, en termes de distance parcourue et de préparation, peut être abordée à différents niveaux de difficulté et est donc réellement à la portée de tous.

Toujours en selle, même en moto, de nombreuses expériences de découverte de ce territoire peuvent naître: c’est la Romagna de’ mutor – après tout – comme on dit ici. Sur les routes de campagne et les crêtes des collines, entourés de vignes ou surplombant la mer, au fil des kilomètres, les émotions et les visions se multiplient. Pour tous les passionnés de moto, une visite du Circuit Mondial Marco Simoncelli de Misano et du Musée Simoncelli de Coriano s’impose bien sûr. À ne pas manquer, la collection soignée du Musée national de la Moto, ouvert à Rimini depuis 1993, qui rassemble plus de 250 motos appartenant à 55 marques différentes.